You are currently viewing Comment vaincre le stress en public ?

Comment vaincre le stress en public ?


Prendre la parole en public n’est pas chose facile. On a le coeur qui s’emballe, le cerveau qui s’embrouille et la bouche qui bafouille, les jambes tremblent, les mains deviennent moites.
On est stressé et cela nuit à l’efficacité du discours et remet en cause l’image de l’orateur.
Comment vaincre le stress lors d’une prise de parole en public?
La solution en cinq points par Liliana Sallustio, chanteuse lyrique, conférencière et coach-mentor par la voix.

Bien préparer son message avec coeur

Vous avez un objectif à atteindre en prenant la parole en public. Vous voulez faire passer un message.
Si vous voulez amener les gens à vous écouter jusqu’au bout de votre discours, passer en revue votre message et en maîtriser le fond, sera votre force. Le mieux serait de l’intégrer dans votre quotidien; cela vous aidera à vivre le message que vous voulez véhiculer. Plus vous vous en imprégnez et plus vous respirerez votre discours, avant même de le prononcer.
Vous voyez, vous ne gagnez rien à avoir peur! Concentrez-vous et faites ce que vous avez à faire petit à petit.

Intérioriser plutôt que mémoriser et s'enregistrer

« Voulez-vous mémoriser votre message ? Non, surtout ne commettez pas cette erreur !
Ne tombez pas dans la spirale de la peur de la mémoire. Vous vous conditionnerez à chercher votre mémoire plutôt qu’à provoquer le déclic de chacune de vos pensées maîtresses. Les deux habitudes à mettre en place : structurer puis mémoriser votre plan, que vous allez répéter et répéter encore, jusqu’à ce que cela vienne de vos tripes et qu’il devienne un véritable jeu d’enfant d’habiller le discours de votre inspiration.
Si vous êtes de ceux qui veulent à tout prix mémoriser, pensez un instant qu’un seul mot oublié ou mal placé peut venir perturber la cohérence de votre discours. Ensuite, vous vous donnerez l’occasion de croire que vous n’êtes pas à la hauteur ou que vous avez été moins performant, moins inspirant…
De cette manière, vous comprendrez tout naturellement que vous ne rentrez pas dans une spirale positive.
S’enregistrer avec un dictaphone ou un portable est très intéressant pour prendre du recul sur le rendu de votre prise de parole. Vous pourrez ainsi repérer les éventuels tics de langage comme : euh, voilà, donc… et améliorer certains points. L’enregistrement avec une caméra ou en vous regardant dans un miroir peuvent être des options. Cependant, en abuser pourrait nuire car vous ne pourrez pas avoir suffisamment de recul sur l’image que vous renvoyez et en voulant gommer des attitudes, vous supprimerez du naturel et du nerf à votre intervention. »

Bien travailler son introduction et maîtriser sa respiration


L’introduction de votre discours détermine la suite, c’est pourquoi il faut la travailler pour mettre son auditoire en confiance. Elle doit être abordée à la fois avec détermination et avec douceur, afin de ne pas se retrouver essoufflé dès le départ. Une bonne respiration vous mettra dans l’état d’esprit favorable. Sinon, vous vous retrouvez à perdre le fil à cause du malaise provoqué et vous créez une spirale négative. Ce que nous ne voulons surtout pas, si nous voulons être inspirants.
Avant de commencer votre entraînement ou de faire votre rentrée en scène, prenez l’habitude d’inspirer lentement et profondément sans jamais remonter les épaules. Puis, expirer lentement, progressivement et de manière homogène. Vous êtes centré! Vous voilà fin prêt à réagir efficacement.

Être concentré sur le fil du contenu de la présentation.

Pour réussir en tant que leader, la concentration est indispensable. Votre attention doit principalement se porter sur votre discours et votre interaction avec votre auditoire, qu’il s’agisse d’un public, d’une clientèle ou d’un interlocuteur.
Avant le jour de votre présentation, travaillez sur votre expression non verbale : votre gestuelle, votre regard et votre voix, afin de pouvoir réagir adéquatement aux réactions de votre public. N’oubliez pas non plus de travailler sur votre voix, qui sera un élément clé pour rendre votre gestuelle et vos déplacements naturels.
Rédigez votre allocution en 10 mots maximum et répétez-la à l’italienne : rapidement, de manière fluide et en continu. Si vous trébuchez sur un mot, reprenez votre fil conducteur jusqu’à ce qu’il soit homogène. Pour cela, utilisez une prononciation précise sans exagérer votre articulation, qui peut distraire et rendre la mémorisation plus difficile.
Le contenu de votre présentation reste toutefois prioritaire. L’intérêt de l’improvisation est de donner plus d’impact à votre spontanéité, qui révélera votre leadership. Un leader inspiré devient naturellement inspirant et tout le monde repart satisfait.
Pour atteindre ces objectifs, il peut être utile de se faire accompagner par un coach qui vous offrira un regard extérieur et le recul nécessaire pour atteindre la performance souhaitée.

Améliorer sa posture grâce à une colonne vertébrale droite : visualisez votre scène et votre public, et soyez passionné

« Avant de monter sur scène, quel que soit le public qui vous attend, ne pensez jamais à devoir l’affronter. Pensez plutôt à le rencontrer avec enthousiasme, à l’accueillir dans votre univers et à l’apprivoiser pas à pas. Nourrissez une envie irrépressible de lui transmettre votre passion pour le sujet traité. En d’autres termes, aimez-le ! Vous obliger à le fixer dès la rencontre vous aidera énormément. Par ‘scène’, entendons aussi une scène de la vie courante. Prendre la parole n’est pas réservé qu’aux professionnels ou aux élites. Nous sommes en réalité tous nés pour être orateurs, exprimer, échanger des idées et lorsque cela se passe bien, notre joie de communiquer redouble d’intensité. Concentrez-vous uniquement sur vos propres actions : je dis ceci, je prends cela, je fais cela, etc. Cette répétition virtuelle vous rassurera sur votre connaissance du sujet et vous évitera les pensées parasites stressantes. Vous expérimenterez de cette façon la force tranquille qui vous portera vers l’enthousiasme nécessaire. Ensuite, soyez toujours à l’écoute des réactions de votre public. Répétez-vous : ‘je ne me laisse pas surprendre, mais je reste aux aguets pour optimiser l’interrelation avec mon public’. Avez-vous besoin d’un coaching hors pair qui vous aidera à vaincre totalement le stress en public ?

Contactez-moi, Liliana Sallustio, coach, conférencière et chanteuse lyrique. Je suis Coach par la Voix et je vous offre un coaching inédit, totalement différent. Cela va vous permettre de vaincre sainement le stress sur scène ou devant une camera, lors d’une interview, par exemple.
Je vous aide à découvrir votre plein potentiel pour atteindre un épanouissement à tous les niveaux, personnel et professionnel, grâce à de nombreux outils simples, efficaces et pérennes…

slide-mobile

Liliana Sallustio

Laisser un commentaire